Mini-Football Rouge et Or : une belle découverte!

Après avoir joué au soccer et au baseball, mon petit hockeyeur de 8 ans souhaitait essayer le football cet été. C’est donc dans le Mini-Football Rouge et Or de l’Université Laval qu’il a évolué ces dernières semaines.

Mea Culpa en partant : avec les innombrables pratiques et matchs de hockey cet hiver, et les horaires qui se suivent sans se ressembler, j’avoue ne pas avoir été la plus enthousiaste à l’idée de nous rembarquer dans une routine sportive d’été… #shameonme

Mais Fiston a très bien fait d’insister. En l’inscrivant au Mini-Football Rouge et Or, il est non seulement tombé en amour avec cette discipline, mais nous avons découvert un programme extrêmement bien organisé, que je recommande les yeux fermés.

Un programme dynamique et enrichissant

La ligue de Mini-Football Rouge et Or initie les jeunes (garçons et filles) de 6 à 12 ans aux rudiments du foot, par le biais d’une formule de jeux sept contre sept, sans contact.

Se déroulant tous les week-ends de mai et juin, deux pratiques d’une heure trente par fin de semaine, le programme est conçu pour que les enfants apprennent et maîtrisent les règles de base de la discipline, tout en s’amusant dans un environnement sécuritaire.

Autant j’ai l’impression que les aptitudes sportives de mon fils se sont améliorées, autant je sais qu’il s’est dépensé et qu’il a bougé et brûlé du gaz. Entre théorie et pratique, le programme est bien balancé. Constamment en action, les enfants apprennent autant des jeux d’offense que de défense, enseignés par du personnel motivé et spécialisé.

L’engagement du personnel dévoué

L’un des points positifs du programme est sans aucun doute la passion et le dévouement des coachs et du personnel en place. Fiston est bien fier de dire que ses coachs évoluent « pour vrai-là, dans la vraie vie! » avec l’équipe de foot du Rouge et Or et qu’il apprend des meilleurs!

Plus motivés et loud que des moniteurs de camp de jour, les coachs font appel à toutes les astuces pour réveiller les jeunes et les encourager à donner leur maximum, tout en gardant l’ambiance à la fête. Patients et attentionnés, ils font réellement la différence dans la qualité d’enseignement que les mini-footballeurs reçoivent.

Point positif majeur : sont présents en tout temps sur le terrain un physiothérapeute et deux étudiants en physiothérapie. Rassurant!

À côté du mot FIER dans le dictionnaire, il y a cette photo.
La fierté de jouer pour Laval

Une partie de mon bonheur, c’est de voir la fierté de Fiston d’enfiler ses épaulettes trop grandes pour lui et arpenter le vrai terrain de foot du Rouge et Or. L’énergie positive favorise l’esprit d’équipe et la motivation. C’est pas mêlant, Fiston, pas fan des bancs d’école, a scandé dès la deuxième pratique, sa volonté d’étudier un jour à l’Université Laval!

Les parents bougent aussi!

En plus de s’occuper de nos jeunes, le programme de Mini-Football Rouge et Or a pensé garder les parents actifs durant les pratiques. Chaque dimanche, un kinésiologue propose un entraînement dirigé de 30 minutes aux parents, et ce, sans frais additionnel. Avec Grande fille, nous y avons participé deux fois, et je confirme que j’ai redécouvert quelques muscles du haut du corps que j’avais certainement négligés!

Si les frais d’inscription de 300 $ peuvent sembler élevés au début, je vous confirme que chaque dollar est bien investi. D’ailleurs, fait important à mentionner, tout l’équipement de base est fourni : épaulettes, chandails, casque et pantalon avec protection. Ne nous restait qu’à compléter avec les souliers à crampons et le protecteur buccal.

Bref, je n’ai que de bons mots à dire sur ce programme de 8 semaines. Nul doute que Fiston arpentera le terrain de foot de Laval encore une fois l’été prochain!

Je vous invite à lire cet article du blogue Vie de sacoche qui décrit également bien ce super programme.

2 thoughts on “Mini-Football Rouge et Or : une belle découverte!

Add yours

  1. On a, pour notre part, découvert aussi cet année le mini-foot du Rouge et Or! Je ne pourrais pas mieux décrire ce que ressent mon fiston que ce qu’y est déjà écrit plus haut!! J’étais également anxieuse à l’idée de passer 8 fin-de-semaine au terrain de football de l’Université Laval… mais aujourd’hui, à une fin-de-semaine de la fin, je prendrais volontier un 4 semaines supplémentaires, et mon garçon aussi!!! Ce sera un retour pour mon fils l’été prochain, et ma fille de 9 ans y sera également inscrite!! 😊

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: